Je souhaite aujourd’hui vous redire en quoi cette librairie est alternative.

Primo, car elle met en avant les auteurs qui s’autoéditent ainsi que les petites maisons d’édition. Le but est de donner sa chance à tous, en leur donnant même modestement, un petit peu de visibilité.

Pour se faire, il faut accepter de fonctionner autrement :

  • Ne pas vendre les best-sellers du moment.
  • Ne pas se plier au dictat de la presse nationale et de la télévision en matière de choix (existe-t-il alors réellement ?) prêt à mâcher.
  • Ne pas participer à la gabegie annuelle qui consiste à envoyer 142 millions de livres par an au pilon (1/4 des livres ne sont pas vendus). C’est un non-sens écologique !
  • Accepter de fonctionner en circuit court avec les auteurs et avec les maisons d’édition et sur de petites quantités de livres.
  • Accepter les effets de bord de ce mode de fonctionnement. Par exemple, sur la librairie, nous ne disposons pas d’un fond suffisant pour obtenir des subventions. De la même façon, sur notre maison d’édition nous nous refusons à fonctionner classiquement concernant la diffusion/distribution, ce qui nous prive également de subventions.
  • Ne pas faire imprimer là où c’est moins cher (notre imprimeur est à Nîmes).
  • Défendre des genres littéraires qui ne sont pas forcement rentable économiquement, ce qui est le cas avec la poésie et les nouvelles sur notre maison d’édition.

Secundo, car j’ai voulu que ce lieu soit un espace de vie. C’est la raison pour laquelle nous organisons et recevons de nombreux évènements. Des dédicaces, lectures, conférences, ateliers d’écriture, expositions, concerts, soirées poésie…

Les auteurs, les petites maisons d’édition, et au bout de la chaîne, les librairies indépendantes et/ou alternatives ont besoin de votre soutien. Soutien que vous pouvez affirmer en venant sur place, acheter des livres originaux (pas sur Internet !).

Soutien que vous pouvez également affirmer en adhérant à l’association des amis du Tapuscrit. afin que les nombreuses manifestations organisées gratuitement à la Librairie puissent perdurer. Plus nous serons nombreux, plus il nous sera facile par la suite d’obtenir des subventions auprès des institutionnels.

http://tapuscrit.org/

François

http://tapuscrit.org/

Catégories : Blog